• Grace à l’aide de ses amis et donateurs regroupées au sein de l‘Association GARDERES 1723, le château retrouve petit à petit vie et beauté, après la réfection de l’intégralité des toitures de toutes les dépendances, la reconstruction des murs d’enceinte, et de la douve. L’idée de recréer le jardin « à la Française» dans la cour d’honneur s’impose désormais.

 

 

 

Realisation - Pyrene Multimedia